MOOC « réseaux sociaux et médiation scientifique et culturelle » : embarquement Inmédiats !

Un pied sur terre, l’autre dans le cyber. Alors que le Mooc Botanique de Tela Botanica démarre sur les chapeaux de roue, celui consacré à l’usage des réseaux sociaux pour la médiation culturelle et scientifique ouvrira ses portes le 23 septembre. Petit retour sur la façon dont Mooc et Cie a accompagné les équipes d’Inmédiats sur ce projet…

Inmédiats, passeurs de science

Inmédiats, c’est un collectif de 6 centres de sciences régionaux (Cap Sciences à Bordeaux, l’Espace des Sciences à Rennes Bretagne, La Casemate à Grenoble, Relais d’sciences à Caen, Science Animation à Toulouse et Universcience à Paris) unis par une même ambition : diffuser et promouvoir la culture scientifique auprès de tous les publics.

Le projet Inmédiats a permis à ces centres de regrouper leurs forces pour développer et expérimenter pendant 4 ans de nouveaux outils de médiation scientifique exploitant le potentiel des technologies numériques. La somme des projets menés au terme de ces quatre années est assez incroyable : Fab labs, serious games, animation de communautés, jeux transmédia, évènements et concours…

Au moment de partager le fruit de leurs expériences avec l’ensemble des acteurs de la médiation scientifique et culturelle, les responsables du projet souhaitaient développer une suite de MOOCs et construire le premier avec des spécialistes de ce type de dispositif.

Médiation culturelle, innovation, numérique, partage de connaissances avec une communauté professionnelle… autant vous dire qu’il n’a pas fallu beaucoup insister pour convaincre l’équipe de MOOC et Cie de se lancer dans le projet !

Un MOOC à livre ouvert

Nous avons ainsi eu le plaisir de co-construire chaque étape du MOOC avec les (très !) nombreuses personnes d’Inmédiats impliquées dans le projet : de la définition du scénario pédagogique et des contenus de chaque séquence à la mise en ligne finale des pages du MOOC, en passant par la rédaction des scripts, les tournages et la post-production des vidéos, la conception des activités, le développement d’une plateforme ad hoc…

La première difficulté du projet – construire un MOOC avec 6 équipes basées dans 6 villes différentes ! – a vite été aplanie : nous avons découvert un collectif rompu au travail à distance, avec des outils et méthodes proches des nôtres (Il faut dire que les membres de Mooc et Cie sont également répartis un peu partout en France…)

Cette culture partagée du travail collaboratif a permis de très nombreux échanges et un développement agile du MOOC. En effet, l’objectif des équipes d’Inmédiats était également de découvrir et d’apprendre de l’intérieur la façon dont se fabrique un MOOC. Mes collègues et moi-même avons donc travaillé « à découvert » – un peu comme ces chirurgiens qui opèrent en public – et réagit rapidement aux difficultés ou demandes d’un collectif en train d’accoucher de son premier MOOC.

"Et ici, vous avez une belle actvité collaborative !"

« Et ici, vous avez une belle activité collaborative ! » (Note : Aucun Mooc n’a été maltraité pendant la durée du projet)

Transmettre l’expérience ?

« L’expérience est une lanterne qui n’éclaire que celui qui la porte » disait Céline (ou Confucius. À moins que ce ne soit Josiane, ma bouchère, je confonds toujours). Et pourtant, la spécificité de ce projet consistait bien à transmettre non pas un savoir déjà formalisé –  comme dans des MOOCs conçus par des universitaires ou des services de formation d’entreprises (avec le désormais classique « transformez-moi donc ce pdf de 400 pages en MOOC ! ») – mais une expérience acquise par des individus au cours de leurs quatre années de pratique.

Il s’agissait donc pour ces derniers de formaliser de façon accessible leur expérience concernant la façon dont ils rendaient accessibles des savoirs scientifiques formels (Oui oui, moi aussi j’ai du relire cette phrase plusieurs fois après l’avoir écrite).

Autrement dit, ils devaient d’abord identifier dans leur expérience ce qui était à la fois possible et pertinent de transmettre, en s’affrontant à la question suivante : Faut-il parler de sa propre expérience, de ses projets, au risque d’être trop spécifique et de n’intéresser qu’un public restreint ? Où au contraire doit-on généraliser son propos, au risque de l’affadir et de se limiter à des évidences finalement connues de tous ?

La réponse à ce dilemme est apparue en cours d’élaboration du MOOC : les auteurs d’Inmédiats ont tiré parti des différents « espaces du MOOC » (vidéos, ressources complémentaires, activités et échanges) pour alterner présentations didactiques et exemples de projets, en variant les points de vue sur les sujets traités… et en anticipant les apports des participants !

Souriez, vous êtes filmé !

Autre défi de taille pour ces médiateurs, pourtant si habitués à s’exprimer en public ou sur les réseaux sociaux : le passage devant la caméra, qui a pour effet de tuer instantanément l’aisance et la spontanéité de la personne qui prend la parole. Maîtriser ses gestes, préparer soigneusement ses scripts en épurant son texte, enregistrer plusieurs fois le même discours afin de varier les plans, le tout sans se départir de son naturel… pas facile lorsque ce n’est pas son métier !

Heureusement, les intervenants d’Inmédiats, soigneusement accompagnés par Christophe Castro (pour la rédaction des scripts) et François Berthaut (pour le tournage) ont passé haut la main leur baptême de la caméra.

Et maintenant, que vais-je faire ? (tatadam, tatadam)

Si vous êtes un professionnel de la médiation scientifique ou culturelle et que vous vous interrogez sur les potentialités et les usages des réseaux sociaux dans votre métier, filez donc vous inscrire à ce MOOC !

Si vous êtes simplement curieux de la façon dont on peut faire vivre la science en ligne, ou si vous n’avez pas la patience d’attendre le 23 septembre, n’hésitez pas à vous abonner aux comptes Twitter des membres d’Inmédiats, à commencer par ceux de Marion Sabourdy, Laurent Chicoineau ou Audrey Bardon

Bonnes découvertes !

MOOC Inmédiat

Illustrations :

Article précédent
MOOC Botanique, Médiation culturelle… What else ?
Article suivant
2017, la formation au coeur de l’action !

Articles liés

Aucun résultat.

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu