Ingénieur pédagogique : indispensable !

eLearning ingénieur pédagogique

Qu’achetez-vous, lorsque vous commandez la réalisation d’une formation en ligne ? Beaucoup de médias… et un peu d’ingénierie pédagogique. Sans cet ingrédient indispensable, votre formation risque fort d’ennuyer les participants et de ne pas atteindre son but.

La formation en ligne : on ne peut plus s’en passer

Pendant les confinements imposés par l’épidémie de Covid entre 2020 et 2021, les organismes de formation ont dû mettre en place de la formation en ligne, parfois du jour au lendemain. Avec les résultats que l’on connaît : des journées entières de visioconférence, des étudiants déprimés, des formateurs surchargés, des plannings bouleversés. Mais aussi beaucoup d’opportunités révélées, des habitudes prises, des perspectives de développement… La formation en ligne est devenue banale, avec ses nombreux défauts et ses immenses qualités.

Elle n’a pourtant pas remplacé le présentiel. Au contraire, on assiste aujourd’hui à un certain retour de balancier : ras-le-bol des écrans, retrouvons nos collègues et nos formateurs en chair et en os !

Néanmoins, l’organisme de formation qui négligerait de proposer une offre à distance prendrait aujourd’hui un gros risque. Celui de voir s’éloigner une part importante de sa clientèle, tentée de se former en ligne -et désormais habituée à le faire-, sans bouleverser toute son organisation de vie. 

A priori, le travail ne manque donc pas pour les producteurs de formation numérique, qui doivent gérer des commandes de plus en plus importantes, systématiques et… fortement médiatisées.

Filmer un expert, est-ce suffisant pour transformer son savoir en matériau d’apprentissage ?

La vidéo a trouvé sa place à côté du module elearning sur la première marche du podium des ressources de formation. Elle semble effectivement très pratique : dans les représentations communes, il suffirait de filmer un expert pour capturer son savoir. Le prescripteur est tenté de montrer à quel point il est capable de mobiliser les connaissances autour d’un sujet donné. Et l’on voit alors apparaître des cours de 70, 100 ou même 140 capsules vidéos…

Les budgets impartis à la formation en ligne n’ont pas augmenté en proportion du nombre de ressources pédagogiques à produire. Certes, les coûts de production finaux ont baissé. On trouve désormais des outils qui permettent de produire de la vidéo en masse, des effets d’animation prêts à l’emploi, des montagnes d’images et de sons libres de droits. Mais en amont de la fabrication, il reste une étape fondamentale qui permet de distinguer un vrai et bon cours d’une banque de ressources organisées : la conception pédagogique. Et celle-ci se réalise, encore et toujours, avec de la réflexion humaine, de la méthode, de l’expérience, du dialogue et du temps.

L’ingénieur pédagogique, le chef de la formation

Pour concevoir un cours en ligne, rien ne remplace à l’heure actuelle l’ingénieur pédagogique. Ses point fort ne résident pas seulement dans la connaissance des outils. L’ingénieur pédagogique sait se mettre à la place de l’apprenant grâce à ses acquis en psychologie cognitive, sciences de l’éducation et neurosciences.

Faut-il encore le rappeler, les neurosciences ont montré que la participation de l’apprenant est essentielle pour l’efficacité de la formation. Découvrir, évaluer, interagir, participer : l’ingénieur pédagogique va mobiliser ses savoir-faire pour traduire ces grands principes en séquences de formation, Au passage, il vous permettra de dire adieu au mythe des styles d’apprentissage, de ne pas saturer ou dégoûter l’apprenant avec trop de ressources ou encore d’adapter les types de ressources aux contenus à partager.

De plus, l’ingénieur pédagogique a de la méthode. Il présente des livrables clairs, qui vont servir de points de repères : un plan de cours ou itinéraire pédagogique, un storyboard général prévoyant l’emplacement des différents éléments, des storyboards détaillés pour chaque ressource… Il va également savoir comment préparer des activités asynchrones, comme des quiz qui donnent de véritables indications sur la progression de l’apprenant, captent son attention et l’aident à acquérir des connaissances.

Un gain de temps et d’argent, pour une efficacité accrue

Une formation est efficace lorsqu’elle permet à ceux qui la suivent d’apprendre. Et ce, quelle que soit sa durée : 5 mn ou 3 heures, l’objectif est toujours le même, et on n’apprend pas « mieux » en apprenant « plus ».

Le projet de production de la formation est efficient quand il est économique en temps et en argent pour ceux qui y sont impliqués. Pour cela, il est nécessaire d’éviter les redites, les ressources superflues qui vont perturber l’apprenant, et d’adopter une méthode de conception claire.

Vous ne donnez pas votre voiture à réparer à votre coiffeur ? Alors, confiez vos cours en ligne à des ingénieurs pédagogiques. Et surtout, faites-leur confiance.

Ingénieur pédagogique. 123 métier.

Les avantages de l’ingénierie pédagogique pour l’entreprise et les salariés. Coaching cadres.

Y a-t-il une différence entre un concepteur médiatique et un ingénieur pédagogique ? Fandom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.